Callosum Une agence de recherche marketing.
juin 13, 2018

Recherche qualitative vs. Quantitative

Une des questions les plus fréquemment posées par les clients au début d’un projet de recherche marketing est l’approche à utiliser : qualitative ou quantitative. Dans de nombreux cas, cela revient à choisir entre des groupes de discussion ou un sondage en ligne, et plus souvent qu’autrement, le budget disponible limite la décision à l’une de ces techniques plutôt qu’aux deux. Comprendre les avantages et inconvénients de chacune d’entre elles aide à prendre cette décision.

Approches qualitatives

Avantages

  • Fournit des conversations longues et étoffées (60-120 minutes)
  • Permet la compréhension des perceptions, habitudes et phénomènes plus en profondeur
  • Permet au chercheur d’utiliser des techniques projectives et de comprendre « l’histoire »
  • Permet d’adapter la discussion au fur et à mesure

Inconvénients

  • Les résultats proviennent de petites tailles d’échantillon (8 à 9 personnes par groupe).
  • On obtient des résultats qui ne sont pas nécessairement représentatifs de la population générale.

Approches quantitatives

Avantages

  • Fournit de larges tailles d’échantillon et des données quantifiables qui peuvent être généralisées à la population
  • Génère des résultats qui peuvent aisément être comparés par sous-groupes (genre, âge, etc.)
  • Permet au chercheur d’obtenir des résultats à l’aide d’analyses statistiques avancées.

Inconvénients

  • La durée des sondages est limitée (au plus 15-20 minutes par sondage).
  • Une fois la collecte de données démarrée, les questions sont fixées avec peu de possibilité d’adaptation.
  • Les questions individuelles ne sont pas explorées en profondeur.

Si vous essayez de choisir entre ces deux approches, veuillez contacter Christine Melançon (Christine.Melancon@callosum.ca), une experte dans ces deux domaines de recherche marketing.