1 mars, 2019

Les groupes de discussion avec les enfant

Pour les clients dont les produits et services sont destinés aux enfants, animer des groupes de discussion auprès de cette cible peut être aussi pertinent qu’organiser des groupes de discussion auprès d’adultes dans des contextes traditionnels. Cependant, quand les participants sont des enfants, certains défis se présentent et il faut donc garder les éléments suivants en mémoire:

Consentement obligatoire
D’après le code déontologique de l’Association de la recherche et de l’intelligence marketing, les « enfants » sont définis comme des personnes âgées de treize ans ou moins, et le consentement d’un parent, d’un tuteur légal ou de tout autre adulte autorisé par la loi est requis avant de les inclure dans un processus de recherche.

 

Des durées plus courtes
Les enfants ont une capacité de concentration beaucoup moins longue. Chaque session qualitative devrait durer au plus une heure si elle regroupe des enfants plus âgés (de 11 à 14 ans) et moins longue pour les plus jeunes (10 ans et moins). Généralement, nous recommandons de limiter les sections qualitatives regroupant des enfants à trente minutes pour l’obtention de résultats optimaux.

 

Des groupes de plus petites tailles
Alors que pour un groupe de discussion typique, nous recrutons douze personnes dans le but d’inclure huit participants lors de la discussion, des groupes de plus petite taille sont recommandés quand les participants sont des enfants. Pour cela, il est préférable de recruter six enfants par groupe et d’inclure au plus six enfants lors de la discussion. Nous ne recommandons pas de refuser des enfants. Recruter six enfants seulement permet de gérer plus facilement le groupe si tous les enfants se présentent, et ce, sans avoir à en refuser.

 

Segmenter par genre et âge
Les groupes de discussion avec les adultes peuvent souvent être mixtes et regrouper des tranches d’âge aussi larges que «  18 à 34 ans », ce qui n’est pas le cas chez les enfants. Il est effectivement préférable de séparer garçons et filles puisqu’à cet âge-là, la présence du sexe opposé peut causer de la timidité, accroître la possibilité de distraction et diminuer l’implication des participants. De plus, quelques années de différence d’âge peuvent engendrer de fortes différences de personnalité, c’est pourquoi il est préférable d’inclure des tranches d’âge moins grandes dans un même groupe. Généralement, nous recommandons que les participants aient au maximum 3 ans d’écart dans un même groupe.

L’utilisation de stimuli est essentielle
Contrairement aux adultes qui peuvent souvent participer à des sessions de questions/réponses pendant deux heures, les enfants se désintéressent beaucoup plus rapidement, d’où l’importance d’inclure un maximum de stimuli et d’activités. Qu’il s’agisse de contenu multimédia, d’éléments de marque, ou d’exercices en groupe, des stimuli devraient être inclus afin de maximiser le niveau d’implication et de limiter ennui et distraction.

 

Si vous êtes intéressé par l’animation de groupes de discussion auprès d’enfants, veuillez contacter Christine Melançon (Christine.melancon@callosum.ca).

Logo white.png

CONTACTEZ NOUS

Nos propositions présenteront les grandes lignes des stratégies de recherche privilégiées dans l'atteinte de vos objectifs. Elles seront préparées sans frais et obligation de votre part.

MONTRÉAL

6750 Ave de L'Esplanade, #310

Montréal, Québec, Canada  H2V 4M1

Téléphone: 514-507-1807

Courriel: info@callosum.ca

TORONTO

1 Rue King Ouest

Toronto, Ontario, Canada  M5H 1A1

Téléphone: 647-980-0486

Courriel: info@callosum.ca

Copyright 2020. Callosum Marketing Inc. All rights reserved.